YERS a la capacité de changer le monde…

En matière de revenus et de consommation associée, nous allons transformer le monde.
Vous le verrez, en très peu de temps nous allons assister à une véritable dualité entre ancien monde et nouveau monde.
Au commencement nous ne nous leurrons pas. Nous savons tous que les humains sont essentiellement « drivés » par leur intérêt immédiat. Yers n’échappera pas à cette règle fondamentale.
Et c’est bien en partant de ce terreau que nous envisageons de tout changer.

Pourquoi l’humain est-il « drivé » par son intérêt immédiat ?

– L’humain a gardé au plus profond de lui ses gènes d’animal. Tout comme le prédateur sur sa proie, il souhaite assouvir à un besoin immédiat susceptible d’assurer sa propre subsistance
– Le passage de l’ère du chasseur cueilleur, en passant par les ères successives matérialisant la révolution agricole, puis la révolution industrielle et enfin aujourd’hui, la révolution numérique, ne lui ont pas retiré cette souche de consommation immédiate pour assurer une subsistance immédiate
– bien que sensibilisé sur le sort de la planète à moyen terme, il n’est pas en capacité financière de faire des efforts en achetant des produits à plus faibles impacts susceptibles de préserver cette dernière parce qu’il est obnubilé chaque jour par sa propre subsistance. Chaque mois pour les plus chanceux et chaque année pour les nantis. Le sort de la planète est donc un problème de riche. Et comme il y a plus de pauvres que de riches, la situation n’est pas prête de s’inverser…
– Si l’intérêt financier immédiat de l’humain le guide vers un modèle de consommation plus durable et plus responsable, que son choix est parallèlement nourri par de multiples exemples autour de lui, et que nous lui en offrons les moyens, alors pourquoi ne le ferait-il pas ? Pourquoi ne sauterait-il pas le pas pour accompagner ce changement ? Son (nouvel) intérêt immédiat serait là !

Du côté des marques ce n’est guère mieux…

Force est de constater qu’elles sont également « motivées » par leur intérêt immédiat.

Si une communauté est faible, elle ne les intéresse pas.

Si une communauté est forte et qu’elle a su concentrer ou canalyser ses efforts de consommation mutualisés, elle ne peut que devenir attractive. Certaines mettrons plus de temps que d’autres à s’en apercevoir.
Aujourd’hui, le 5 novembre 2018, il serait irrationnel d’affirmer que nous les aurons toutes…. mais ce que nous savons c’est qu’il sera plus facile pour nous de discuter avec ces marques et emporter leur adhésion, si :
– la communauté est puissante et progresse en nombre
– la communauté consomme intelligemment en développant le réflexe de consommer en son sein (via son intermédiaire avec un meilleur Cashback pour tout le monde)
Dit autrement, et cela fait parti intégrante de notre VISION, nous comptons sur le poids et le renforcement de la communauté Yers, pour les amener naturellement vers la raison…

Pour ce qui concerne le Marketing de Réseau…

On peut l’aimer ou le détester en fonction de ses expériences personnelles passées, l’équipe de co-fondateurs qui se présente devant vous n’a pas de casseroles, et bien au contraire, elle dispose d’un solide « Track record » avec beaucoup de légitimité et de succès dans ce domaine.
Nous n’avons rien à imposer ou à prouver à quiconque. Seulement à vous partager une nouvelle vision de l’humanité. Et il y a urgence de le faire…
Le MLM est un moyen de vous consolider par son effet démultiplicateur en matière de revenus associés. Ces derniers étant issus du fruit de la consommation de produits d’un plus grand nombre il est naturel que, si le produit est bon et que le plan de rémunération est bien conceptualisé, un maximum de monde puisse en profiter.
Qui plus est, si le produit est simple, et si le système est simple, le processus est facilement duplicable.
Cependant aujourd’hui, et à notre grand regret, force est de constater que le MLM est grandement galvaudé.
Nombre de sociétés venant d’on ne sait où et agissant comme de vraies opportunistes en se targuant de pseudo valeurs alors qu’elles n’ont ni respect pour leurs clients, ni respect pour la collectivité (en ne s’acquittant d’aucune taxes ou charges sociales), contribuent chaque jour un peu plus à noircir le tableau.
Pour fonctionner de manière efficace et pérenne, le Marketing de Réseau, qui est à notre goût le reflet d’une organisation commerciale s’apparentant à ce qu’il y a de plus pur au monde, a besoin de s’adosser à un produit novateur (nouveau ou à la mode dans l’esprit du client) et de qualité (bon pour le client).
Tout aussi sur le socle d’une communauté qui épouse ses valeurs, qui les respectent et ne les travestissent pas.
Or il n’en est rien. Bien souvent le produit n’est pas bon. Bien souvent le produit est plus cher. Bien souvent il faut s’acquitter de lourds droits d’entrée qui pèsent sur le budget d’un ménage.
Yers ne s’inscrit absolument pas dans ce registre. Et le meilleur moyen de vous le prouver sera par nos résultats et par le bien-être des personnes qui ont décidé de nous faire confiance en rejoignant cette aventure.

Si on veut faire du « mass market », il faut un produit simple, efficace et accessible au plus grand nombre.

Avant de nous orienter vers des produits plus responsables pour cette planète, Yers propose de s’inscrire dans ce registre et de débuter par les produits consommés chaque jour par Monsieur et Madame tout le monde. Et ceci tout en allant chercher constamment à faire évoluer les deux principaux leviers générateurs de pouvoir d’achat en 2018 que sont :
– la remise commerciale
– le Cashback
Nous ne pouvons aujourd’hui nous targuer d’influencer les politiques de prix ou de remises commerciales dictées par les marques. Sans garanti que nous puissions y aboutir un jour, nous pensons qu’il nous faudra du temps pour aboutir à quelque chose de cohérent pour tout le monde.
En revanches, nous savons que plus la communauté se renforcera pour devenir puissante, plus les marques seront enclins à nous ouvrir les portes d’un partenariat en y associant les meilleurs conditions. Et ceci dans l’intérêt de tous.
Pour ce faire, et comme nous l’avons dit dans notre « 1er Why », nous commencerons d’abord par aligner nos intérêts en redonnant au plus grand nombre du pouvoir d’achat.
Puis l’alignement avec les marques se fera naturellement.
Et sur ce dernier point nous sommes déjà ravi qu’un grand nombre de partenaires ou de marques à l’usage et à consommation courante nous font déjà confiance. Ainsi la communauté des YERS peut enfin prendre vie…
Nous ne voyons pas de limite au système tant les perspectives associées sont énormes.
Ce qui nous renforce dans notre position, ce sont nos croyances et notre vision que nous avons modélisé dans ce magnifique concept ainsi que dans l’engagement éthique et responsable du Yers.
Vous pouvez aujourd’hui décider de rejoindre l’aventure ou non. Vous pourrez demain décider de vous retirer, de consommer ou non, de consommer responsable ou non. Sur ces derniers points soyez assurés que les incentives liées à votre plan de rémunération devraient vous aider à y voir plus clair.
Dans tous les cas, en matière de consommation et de Data, c’est vous et ça restera toujours vous qui en aurez la main. Vous êtes et vous resterez la conséquence de vos choix.
Et le monde est et restera la conséquence de nos choix communs.
À nous tous ensemble de faire les bons… Pour nous et pour nos enfants…

One World, One Chance…

Malik Benrejdal, CEO

Bonjour Cher lecteur! Si vous êtes arrivé en bas de cette page, c’est que vous avez tout lu, alors venez à un Webinaire gratuit par ordinateur